DOM JUAN

À propos

Création 2015

Présentation

Séduction, espaces multiples, discussions sur la morale, serviteur qui débat avec le maître, processus de vengeance, tragédie, comédie classique, burlesque, prose moderne, confrontation de la raison avec les anciens schémas, personnages ambivalents : Molière semble avoir concentré toute la force du théâtre dans cette pièce. Elle annonce bien avant l’heure le passage du classique au moderne, faisant se confronter et débattre les deux idées du monde qu’ils charrient, dans une joute spectaculaire débordante d’imagination et de plaisir de jeu. Vers une fin qui devait bien prendre en compte le fait qu’il est trop tôt pour ça.

L'histoire

Accompagné de son serviteur, Dom Juan fuit en avant. Il poursuit de nouvelles conquêtes amoureuses, tout en fuyant les conséquences des conquêtes précédentes. Haïssable et tellement attirant, prototype masculin binaire ou héros tragique en lutte contre l’ordre moral, égoïste et généreux, il ne cesse de poser des problèmes à ceux qu’il rencontre, personnages et spectateurs, à commencer par celui qui est chargé de le servir et cherche à le comprendre sans se départir de son jugement : Sganarelle.

La forme

Il y a dans cette pièce toutes les bases du théâtre. Molière saute d’un espace à l’autre avec une liberté inouïe, fait se côtoyer comédie et tragédie, pose des problèmes de mise en scène, et met en place des situations d’une puissance théâtrale impressionnante. Il y a là un certain nombre de scènes à la mécanique théâtrale impeccable, jouissives à mettre en scène, qui semblent avoir donné naissance à beaucoup de ce qui a été écrit après lui. On passe de codes de jeux issus de la comedia dell arte, à des scènes de discussion crues et ciselées qui semblent tirées d’un texte contemporain.

L'équipe

Texte

Molière

Mise en scène

Guillaume Doucet

Collaboration à la mise en scène

Bérangère Notta

Jeu

Philippe Bodet, Elios Noël, Gaëlle Héraut, Boris Sirdey, Nicolas Richard, Antoine Besson, Yann Lefeivre et Bérangère Notta

Régie générale

Adeline Mazaud

Création lumières

Jean-Charles Esnault

Son

Maxime Poubanne

Régie plateau

Ludovic Losquin et Antoine Pansart

Technique plateau et figuration

Ophélie Lhermitte

Administration de production

Mathias Chandellier

Production

Camille Siegel

Costumes

Laure Fonvieille

Construction décors

Pierre Guisnel

Complément construction

Vincent Gadras

Vidéo

Guillaume Kozakiewiez et Grégory Nieuvarts

Photographie

Caroline Ablain

Partenaires

Théâtre La Paillette - Rennes [ Coproduction ]

Théâtre Universitaire – Nantes [ Coproduction ]

L’Archipel – Fouesnant [ Coproduction ]

Quai des Rêves – Lamballe [ Coproduction ]

Maison du Théâtre – Brest [ Coproduction ]

La Lucarne – Arradon [ Coproduction ]

Le grand Logis – Bruz [ Coproduction ]

Théâtre National de Bretagne / aide à l’insertion école du TNB [ Coproduction ]

Avec le soutien du Carré Magique - Lannion

Ville de Rennes

Conseil Général d’Ille et Vilaine

Région Bretagne

Ministère de la Culture – DRAC Bretagne

Photos

Teaser

Dates

Date(s) Lieu Ville
- - -

Presse

La revue de presse de DOM JUAN est sur notre Pearltrees